Les plombages

Le plombage est le soin le plus courant pratiqué par le dentiste. Il permet de soigner les caries. Ces dernières sont des attaques acides de l’émail de la dent provoquées par des bactéries. La dent se déminéralise alors petit à petit, se creuse et il convient d’empêcher une atteinte du nerf. Le soin consiste à ôter la partie déminéralisée de la dent et à la remplacer par un plombage. Celui-ci peut être de deux sortes : un amalgame très résistant à aspect métallique ou une sorte de résine de la couleur de la dent, plus esthétique, appelée composite. Le choix entre amalgame et composite dépend de l’emplacement de la carie et de son étendue.

Les composites sont des matériaux sous forme de pâtes ou de liquides contenant des particules de quartz, de silice et de zirconium. Ils sont très esthétiques et permettent des restaurations invisibles grâce à une multitude de teintes. Initialement utilisés pour les dents antérieures, la mise au point de composites plus résistants à l’usure a permis de les utiliser pour restaurer également les dents postérieures.

Soins des canaux

Le traitement de canal, également appelé traitement endodontique, consiste à retirer de la dent la pulpe infectée, endommagée ou morte. L’espace situé à l’intérieur des couches dures de la dent est le canal. Ce dernier est rempli d’un tissu mou appelé pulpe dentaire. Ce tissu renferme les nerfs et les vaisseaux sanguins qui permettent à la dent de se développer. Les bactéries qui pénètrent dans votre dent par des caries profondes, des fissures ou des obturations endommagées peuvent entraîner la formation d’un abcès. C’est l’infection de la pulpe dentaire qui est à l’origine de cet abcès. Dans ce cas, la pulpe doit être enlevée. L’abcès peut causer une douleur. Votre dentiste peut détecter l’infection à partir d’une radiographie dentaire ou en effectuant des tests sur votre dent.